Lundi 26 juin 2017 — A la conclusion de la 53ème édition du Rallye de Ypres, Achiel Boxoen, Jasper Vermeulen et leur ŠKODA FABIA R5 n°20 pointaient à la 17ème place. Pour le jeune duo, avoir rejoint l’arrivée de cette épreuve longue et exigeante qui constitue le point d’orgue du Championnat Belge des Rallyes est une immense source de satisfaction.

Le Rallye d’Ypres est unique. Il est long et très éprouvant. Etre à l’arrivée d’une compétition de ce genre est déjà un succès en soi, et c’est exactement ce qu’ont réussi à faire Achiel Boxoen et Jasper Vermeulen à bord de leur ŠKODA FABIA R5.

 

« Je suis fatigué, vidé, mais très heureux », a déclaré en souriant Achiel Boxoen sur la Grand Place de Ypres. « J’ai vraiment beaucoup appris, ce week-end. Je me suis aussi énormément amusé et bien sûr, je suis très heureux d’avoir terminé le rallye dès ma première participation. »

 

« Ypres, c’est incomparable », poursuit le jeune homme de 20 ans. « Ce n’est pas seulement les magnifiques épreuves chronométrées, c’est aussi l’ambiance qui règne ici qui est unique. Au début, j’ai évidemment dû m’adapter au parcours super rapide, mais grâce à l’aide de Freddy Loix, tout s’est très bien passé. J’ai l’agréable sentiment d’avoir accompli ma mission. Et pour les gens de ŠKODA, pour tout le team, c’est génial de voir que le dur travail de ces dernières semaines a payé. »

 

Le coach Freddy Loix, onze fois vainqueur à Ypres, semblait lui aussi jeter un regard satisfait sur la compétition du Westhoek. « Achiel a fait 100% des choses que je lui avais demandé de faire », analyse-t-il. « Pas de crevaison, pas la moindre faute, pas de dérapage inutile, il a géré sa course comme un chef. J’ai bien conscience qu’avec toutes nos attentes, et avec moi à l’analyse minutieuse de la télémétrie, Achiel avait pas mal de pression sur les épaules. Mais bon, quand un jeune pilote veut progresser, il doit d’abord abattre un maximum de kilomètres. Et donc être à l’arrivée. Nous allons devoir encore parcourir quelques fois tout le process, et avancer à partir de là. »

 

Loix sait toutefois que son approche a aussi quelques désavantages. « Je sais que parce que je lui disais à chaque assistance de surveiller de plus en plus de choses – freiner plus fort, remettre les gaz plus tôt, bien garder la ligne, des choses du genre – Achiel n’a pas pu rouler très librement. Si je l’avais laissé faire, il aurait peut-être été encore plus rapide, mais il n’aurait pas roulé aussi proprement. Pour le moment, ma priorité est là: conduire la ŠKODA de la façon la plus correcte et la plus efficace possible. »

 

Chez ŠKODA Import, on est en tout cas très satisfait de l’évolution d’Achiel Boxoen et Jasper Vermeulen. « A Ypres, ils ont à nouveau fait de grands pas en avant », explique la PR Manager Catherine Van Geel. « Durant les difficiles épreuves chronométrées du Westhoek, ils ont beaucoup appris. Et le team de SXM Competition a fait un travail remarquable avec la ŠKODA FABIA R5, qui tournait à la perfection. Nous sommes absolument convaincus que notre avenir commun s’annonce excellent. »

Le présent site Web utilise des cookies

Vous trouverez plus d'informations sur le traitement de vos données à caractère personnel par le biais des cookies et sur vos droits à cet égard dans la section Informations sur le traitement des données à caractère personnel par le biais de cookies et d'autres technologies Web. Ci-dessous, vous pouvez également donner votre consentement au traitement de vos données à caractère personnel pour les finalités indiquées.