Lundi 22 mai 2017 — C’est à la 41ème édition du Sezoensrally qu’Achiel Boxoen et son copilote Jasper Vermeulen ont pour la première fois pris le départ d’une manche du Championnat de Belgique des Rallyes, à bord de la ŠKODA FABIA R5 de SXM Competition. Leur mission était d’accumuler de l’expérience et de progresser au fil de l’épreuve. Une mission remplie avec verve par le duo mais lors de la treizième étape chronométrée, une pierre détachée a réservé de mauvaises surprises à plusieurs pilotes. Parmi eux, Achiel Boxoen, qui ne put donc terminer le rallye. Et finalement, c’est un autre pilote ŠKODA, Kris Princen, qui a décroché la victoire.

Ils étaient nombreux, les curieux qui se demandaient comment allaient se débrouiller le duo à bord de la ŠKODA FABIA R5 portant le numéro 3, dans et autour de Bocholt. Boxoen et Vermeulen, comme prévu, ont démarré prudemment mais parvinrent tout de même à terminer la première boucle de cinq épreuves à la septième place. Après la répétition de cette boucle, ils occupaient toujours la même place, et ce malgré une petite glissade.

 

« Je dois terminer chaque boucle et enregistrer des progrès », a déclaré Boxoen dans le parc d’assistance. « Nous savons dans quels domaines nous devons faire mieux et soyez sûr que c’est exactement ce que je vais essayer de faire dans la boucle finale. »

 

Déjà dans les épreuves chronométrées 11 et 12, Boxoen fit clairement mieux que lors de ses deux premiers passages, ce qui était de bon augure. Mais la treizième épreuve fit honneur à sa réputation de faiseuse de casse. « A cause du passage de toutes ces voitures, une grosse pierre située à la corde d’un virage s’est détachée », relate Boxoen. « J’ai coupé le virage comme lors de mes deux premiers passages mais la voiture a tapé la pierre. Arbre de direction cassé, et rideau. »

 

Boxoen était particulièrement déçu de n’avoir pu terminer le rallye, mais n’a pas manqué de voir les choses positives. « C’est une bonne chose que nous ayons pu rouler tant de kilomètres », poursuit le ouest-flandrien. « Ne serait-ce que pour augmenter le niveau de confiance. Mais j’aurais tout de même vraiment aimé être à l’arrivée. »

 

Boxoen est ensuite rejoint par son coach Freddy Loix, qui ajoute: « Il ne faut pas oublier que c’était la toute première épreuve sur terre d’Achiel. Le Sezoensrally est loin d’être une course facile. Je suis très content qu’Achiel ait roulé « proprement ». Pour la dernière boucle, je lui avais demandé d’attaquer un peu plus et dans les deux premières épreuves, ça a très bien fonctionné. Et puis il y a eu la pierre… »

 

« Je pense que malgré l’incident, nous pouvons tirer des conclusions très positives », conclut Catherine Van Geel, PR Manager de ŠKODA Import. « Achiel a considérablement progressé tout au long de l’épreuve. Il y a évidemment encore beaucoup de pain sur la planche mais c’est aussi à cela que sert ce projet. Le fait que la collaboration entre le pilote et le co-pilote, ainsi qu’entre le pilote et le team se soit parfaitement déroulée, c’est déjà un très bon début. Et le feedback donné par Achiel et Freddy est vraiment encourageant. Je pense que tout ceci doit être vu comme un excellent démarrage de notre projet commun. »

 

A l’avant, ce sont deux pilotes ŠKODA qui se sont livrés une guerre des secondes pour la victoire. Vincent Verschueren et Kris Princen ne se sont fait aucun cadeau, et le premier n’a démarré la boucle finale de cinq épreuves qu’avec six secondes d’avances. Durant les deux premières épreuves chronométrées, Princen a réussi à réduire cette avance de moitié, puis arriva la fameuse treizième épreuve… Verschueren heurta lui aussi la pierre détachée et pour là encore, ce fut synonyme d’une fin de course prématurée. Benoît Allart, qui ne se présentait au départ à Bocholt que pour la deuxième fois, semblait lui aussi se diriger vers une très honorable performance. Au volant de sa ŠKODA FABIA R5, le vainqueur du Rallye de Spa tenait presque la quatrième place au creux de sa main, avant d’être à son tour victime de la maudite pierre de la treizième étape, et il perdit deux minutes dans l’aventure. Au bout du compte donc, c’est Kris Princen qui s’est imposé, avec 1’13 d’avance. Et avec cette victoire, le Limbourgeois et sa ŠKODA FABIA R5 sont à nouveau candidats au titre national.

 

La prochaine épreuve que disputeront Achiel Boxoen et Jasper Vermeulen sera le Rallye de Wervicq, en préparation du point culminant de la saison belge: le Rallye d’Ypres.

Le présent site Web utilise des cookies

Vous trouverez plus d'informations sur le traitement de vos données à caractère personnel par le biais des cookies et sur vos droits à cet égard dans la section Informations sur le traitement des données à caractère personnel par le biais de cookies et d'autres technologies Web. Ci-dessous, vous pouvez également donner votre consentement au traitement de vos données à caractère personnel pour les finalités indiquées.