Lundi 22 février 2016 — Programmé ce week-end, le Rally van Haspengouw marque le lancement du Championnat de Belgique des Rallyes 2016. Rendez-vous classique du calendrier belge, le « Haspengouw » constitue cette année encore la première des 9 épreuves du BRC. Ces trois dernières saisons, le championnat a été dominé par Freddy Loix. Cette année encore, le Limbourgeois fera équipe avec Johan Gitsels. Ensemble, et avec la ŠKODA Fabia R5, ils tenteront une fois encore d’atteindre leurs objectifs. Nous avons posé cinq questions à Freddy Loix.

Freddy, ces trois dernières années, tu as dominé le championnat. Cette année encore, tu endosses le costume de favori. Vises-tu un 4e titre ?

Absolument ! Si la réponse est simple, la mission s’annonce loin de l’être. Mais ceux qui me connaissent savent que j’ai de l’ambition. Je veux à nouveau remporter le titre de Champion de Belgique car ma soif de victoires n’est pas apaisée. Mais surtout, car je sais que je dispose avec la ŠKODA Fabia R5 de la monture idéale.

Le championnat débute traditionnellement par le Rally van Haspengouw. L’an dernier, nous avons abandonné prématurément. Cet abandon était vraiment une exception car je ne connais aucune voiture aussi fiable que la ŠKODA. Les organisateurs du Haspengouw proposent cette année quelques nouvelles spéciales. Cela ne m’effraie nullement car c’est sur ce type de routes que j’ai appris ‘le métier’. Sur ces chemins de remembrement en béton, je me sens comme à la maison.

À l’exception de Kris Princen, tous mes concurrents devront découvrir une nouvelle voiture. Vous pourriez penser que nous avons dès lors une longueur d’avance, mais ce n’est pas réellement le cas. En effet, sur ce parcours, la vitesse de pointe est plus importante que les réglages de la voiture. Mais sur le plan de la vitesse maximale, nous sommes bien armés aussi avec la ŠKODA.

En plus du championnat, le Rallye d’Ypres est chaque année ton objectif principal. Ce sera encore le cas en 2016 ?

Tout à fait ! Nous avons déjà remporté le Rallye d’Ypres à dix reprises. Pour moi, ce serait très bien si j’ajoute encore quelques victoires. Ma recette magique pour Ypres, c’est que je me concentre sur d’autres paramètres que mes adversaires. Mais c’est mon secret et je le garde pour moi.

Depuis le Rallye d’Ypres 2015, tu pilotes en rallye la ŠKODA Fabia R5. Par rapport à celle avec laquelle tu as remporté Ypres voici 8 mois, la ŠKODA Fabia R5 a-t-elle évolué ?

Oui. Mais là encore, je ne souhaite pas rentrer dans les détails. Je peux vous dire que la ŠKODA R5 que j’ai découverte en course à Ypres est totalement différente de celle avec laquelle je vais disputer le Rally van Haspengouw. Et la bonne nouvelle, c’est que nous avons encore une belle marge de progression.

À quel point as-tu envie de t’installer dans le baquet de ta ŠKODA Fabia R5 ?

Pour moi, le championnat peut commencer aujourd’hui. Je brûle d’impatience. Au cours du mois écoulé, j’ai effectué pas mal d’essais pour ŠKODA. J’ai beaucoup roulé, mais pas en course. Et il existe quand même une grande différence entre les essais et les rallyes.

Quels seront tes principaux concurrents pour le titre ?

Je considère Kris Princen comme mon plus grand rival. Il a de l’expérience et en vitesse pure, c’est l’un des meilleurs pilotes en Belgique. Par ailleurs, sa voiture a gagné en fiabilité lors de la seconde moitié de saison. Pas seulement la sienne d’ailleurs, mais aussi celles des autres pilotes représentant la marque dans les différents championnats nationaux.

Le présent site Web utilise des cookies

Vous trouverez plus d'informations sur le traitement de vos données à caractère personnel par le biais des cookies et sur vos droits à cet égard dans la section Informations sur le traitement des données à caractère personnel par le biais de cookies et d'autres technologies Web. Ci-dessous, vous pouvez également donner votre consentement au traitement de vos données à caractère personnel pour les finalités indiquées.