Toujours trop longue, l’intersaison du Championnat de Belgique des Rallyes touchera à sa fin ce samedi avec le Haspengouw Rally. Au volant de leur ŠKODA FABIA R5 de l’équipe SXM, Sébastien Bedoret et Thomas Walbrecq ont eu l’occasion de retrouver leurs sensations un peu plus tôt que leurs adversaires. « Pour se remettre dans le rythme après plus de trois mois d’arrêt, rien de mieux qu’un vrai rallye », sourit Sébastien.
« Dimanche dernier, nous avons donc disputé les Boucles Claviéroises, première épreuve du Championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Nos adversaires directs ne disposaient pas d’une monture aussi performante que notre ŠKODA et notre victoire n’a donc que peu de valeur. Mais c’était une excellente séance d’essais grandeur nature. Nous avons pu faire davantage connaissance avec l’équipe SXM, reprendre du rythme et passer en revue toute une série de réglages. Non seulement nous avons pris énormément de plaisir dans la voiture, mais nous avons surtout bien travaillé ! »

 

Avec des retours à l’assistance toutes les deux spéciales, l’équipage a en effet pu se permettre d’essayer différentes configurations. « Sur une base d’essais, tu connais rapidement le tracé par cœur et tu n’es plus dans les mêmes conditions que sur un rallye », explique le pilote de Donstiennes. « Ici, il y avait plus de 40 km différents et j’ai pu sentir les réactions de ma ŠKODA FABIA R5 avec un parcours évoluant d’une boucle à l’autre. C’était idéal et, comme nous avons encore eu une séance de test ce jeudi, nous serons bien chauds samedi matin au moment de passer sur le podium de départ. Il le faudra, car la tâche s’annonce compliquée face à une telle concurrence ! Mais je peux vous dire que Thomas et moi décomptons les jours avant le coup d’envoi de cette nouvelle saison. »

 

Cette première épreuve du championnat accueillera tous les ténors des rallyes belges et la lutte pour la victoire s’annonce plus indécise que jamais. « Comme c’est le premier de l’année, tout le monde veut se montrer », sourit Thomas. « On sait que le Haspengouw Rally est un tracé où les écarts sont toujours réduits, surtout avec un plateau aussi relevé. Il faudra donc être directement dans le rythme et ne pas commettre d’erreur. Ce sera le premier rallye que nous avons déjà disputé avec une voiture de la catégorie R5 et je connais mon pilote : je sais qu’il a digéré tout ce que nous avons appris l’an dernier et que l’expérience de 2018 nous sera particulièrement utile. »

 

Si Sébastien et Thomas avaient tout à apprendre en 2018, le coach et conseiller mis à leur disposition par ŠKODA Belgique a désormais d’autres ambitions. « Dès ce Haspengouw Rally, j’attends d’eux qu’ils se montrent régulièrement aux avant-postes dans ce Championnat de Belgique », affirme Freddy Loix. « Et quand je dis régulièrement, j’entends sur tous les parcours et dans toutes les conditions. Le plateau est magnifique, ce qui prouve la bonne santé du rallye belge, et il faudra être directement dans le rythme. Et c’est encore plus vrai à Landen si la météo reste aussi sèche que prévu. La bagarre en tête sera magnifique… et j’espère bien que Sébastien et Thomas seront dedans ! »

 

Trois boucles de quatre spéciales sont au menu de cet Haspengouw Rally avec un départ du Domein ’t Park à Landen à 8 heures. Les premiers concurrents sont attendus sur le podium d’arrivée à 19h.

Le présent site Web utilise des cookies

Vous trouverez plus d'informations sur le traitement de vos données à caractère personnel par le biais des cookies et sur vos droits à cet égard dans la section Informations sur le traitement des données à caractère personnel par le biais de cookies et d'autres technologies Web. Ci-dessous, vous pouvez également donner votre consentement au traitement de vos données à caractère personnel pour les finalités indiquées.