Ce site utilise des cookies de Google pour livrer ses services, pour personnaliser les publicités et pour analyser le trafic. Des informations sur votre utilisation du site est partagé avec Google. En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de ses cookies. Accepter

Jeudi 2 février 2017 — Quand Freddy Loix avait annoncé vouloir mettre un terme à sa carrière sportive, fin 2016, ŠKODA Import avait immédiatement annoncé vouloir prolonger l’aventure avec le quadruple Champion de Belgique des rallyes. Investi d’un rôle de coach chargé de trouver le nouveau jeune talent de demain, Freddy Loix a vu une multitude de candidats prêts à relever le défi et surtout à prendre le volant de la ŠKODA FABIA R5 laissé par le Limbourgeois. Après avoir longuement évalué chacune de ces candidatures, le choix s’est finalement porté sur Achiel Boxoen, âgé de 20 ans. “C’est Achiel qui répond le mieux à nos critères”, dit-on en chœur chez l’importateur.

C’était un des volants les plus convoités de la saison 2017. C’est dire si le choix qu’ont porté Freddy Loix et ŠKODA Import sur le relativement inconnu Achiel Boxoen sonne comme une surprise. Les raisons de ce choix sont pourtant nombreuses…

“Le profil parfait à tous points de vue”, selon Vincent Struye, Marketing & Communication Manager chez ŠKODA Import. “Une série d’éléments entraient en ligne de compte pour affiner notre choix. Un contexte que nous avions synthétisé en quatre critères. Le talent sportif jouait bien sûr un rôle, même si nous n’attendons pas de notre pilote qu’il soit directement en mesure de jouer la victoire. Il ou elle allait avoir le temps nécessaire pour apprendre; cela tombait sous le sens. Ensuite venaient les aptitudes à bien communiquer, car il est évident qu’en sport automobile, bien pouvoir s’ouvrir sur le monde extérieur est quelque chose d’essentiel. Nous voulions également que notre pilote ait en tête un certain plan de carrière, jalonné de quelques objectifs réalistes. Et enfin, il y avait bien évidemment l’aspect financier. Notre expérience nous a appris que cet aspect des choses ne pouvait certainement pas être sous-estimé. De tous les pilotes qui se sont présentés à nous, Achiel présentait le profil qui s’accordait le mieux à nos critères. Toutes les cases étaient remplies.”

 

“C’est vrai, Achiel est moins connu comme pilote; et en effet, il n’a pas une très grande expérience,” poursuit Struye. “Et alors ? C’est exactement ce que nous recherchions. Un talent belge qui, avec le soutien d’un importateur belge, va pouvoir construire une carrière. Que rêver de plus ? En outre, le profil d’Achiel colle parfaitement au groupe-cible que nous voulons toucher au travers de notre implication en rallye : des jeunes qui sont prêts à découvrir la qualité de nos produits.”

 

“Chapeau bas à ŠKODA Import !”, s’exclame Freddy Loix. “Je ne le répèterai jamais assez : voir un importateur belge décider de soutenir complètement un jeune pilote, c’est quelque chose d’unique en Belgique en cette année 2017. S’ils avaient voulu rester dans la lumière, les gens de ŠKODA Import auraient pu aller chercher l’une ou l’autre star internationale et lui proposer ce volant. Bien au contraire, ils m’ont plutôt proposé de prendre en main et de conseiller un jeune talent, chapeau ! Et ce jeune talent, nous l’avons trouvé : Achiel colle parfaitement au profil que nous avions ébauché. Afin de nous prononcer définitivement en connaissance de cause, je me suis mis à ses côtés afin d’évaluer ses capacités au volant et son potentiel. Et je n’ai pas été déçu. Bien sûr, c’est maintenant que le vrai boulot commence pour lui. Il doit monter sur le ring et montrer sa vraie valeur. Achiel commencera la saison avec une R2. Puis il prendra le volant de la ŠKODA FABIA R5 en cours de saison. Entre-temps, nous aurons eu l’occasion de voir en sa compagnie toutes les facettes du monde des rallyes. Nous ne travaillerons pas seulement sur les rallyes et les séances d’essais, mais également sur la préparation physique et mentale que requiert un tel engagement. Tout se met en place. J’ai vraiment un sentiment très positif, je peux vous le dire sans hésiter.”